SELECT * FROM conferences_fr WHERE nom_CR_conf='Quelles_perspectives_pour_la_valorisation_energetique_et_environnementale_des_micro_algues_'
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous identifier et vous connecter.     Fermer ce volet

Quelles perspectives pour la valorisation énergétique et environnementale des micro-algues?

Vendredi 14 décembre 2012, de 9h30 à 11h00

Réunion en ligne

Bien qu’étant encore au stade préindustriel, la valorisation et l’exploitation à visée énergétique et environnementale des micro-algues, phytoplancton et cyanobactéries représente un des champs les plus prometteurs du domaine des bioénergies et de l’innovation cleantech.

L’extrême diversité de ce règne végétal – on compte à l’heure actuelle près de 30 000 espèces répertoriées, hors génie génétique – ouvre de large perspective d’utilisation, tant en termes de domaines d’emploi (bioénergie, assainissement, bioremédiation, pétrole artificiel…) qu’en termes de conditions d’usage. Ce potentiel est renforcé par leur haute fréquence de division cellulaire, qui confère à ces organismes un rendement théorique bien supérieur aux végétaux terrestres. Se nourrissant exclusivement de lumière, eau et C02, les micro-algues constituent enfin un substitut d’intérêt aux biocarburants végétaux, ouvrant ainsi la voie vers une production de bioénergie non concurrente avec les usages alimentaires.
 
De part sa situation géographique d’exception (larges espaces côtiers, en particulier zones littorales humides du Sud, particulièrement propice à la culture), sa forte connaissance du milieu marin et sa production de CO2 industriel, la France dispose d’atouts de premier ordre pour devenir un des acteurs majeurs de l’algoculture.
  • Les micro-algues : quels organismes et quels process pour quelles applications ?
  • Des idées pour du pétrole bleu : état des lieux des principales avancées françaises et mondiales dans la filière des micro-algues
  • Contraintes techniques et recherche de rentabilité : quelles étapes vers l’industrialisation des procédés de production ?
  • Quels acteurs et quels mécanismes de renforcement pour la filière française ?
Attendees list
9 people will attend this meeting, among them
TOTAL
Développement durable
ENEA Consulting
Consultant Senior
IFPEN
Chargé de Mission
Emertec
Président
Solvay
Ingénieur recherche
CEA
Technology Transfer Office
Agrion
Chargé de compte-rendus
EON SNET
Responsable Inovation
CCIT 54
Chargé de Mission RSE
See the report & presentations
Speakers
Jean-Paul Cadoret
IFREMER
Directeur de laboratoire
Guillaume Kerlero De Rosbo
ENEA Consulting
Consultant Senior
Other speakers will soon join the panel