En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous identifier et vous connecter.     Fermer ce volet

Le Stockage électrique (stationnaire)

Mercredi 11 octobre 2017, 9h30 à 12h00

Réunion à Paris

Le stockage électrique apparaît comme la contrepartie indispensable du développement des énergies renouvelables, les excédents de production étant stockés sous différentes formes pour une consommation ultérieure. Nous proposons de faire le point sur les technologies disponibles et sur les grands projets mondiaux de stockage stationnaires.

 

Batteries électrochimiques

Le groupe Tesla va installer en Australie le plus grand système de stockage d'électricité lithium-ion au monde, alimenté par un parc éolien géré par le français Neoen. Cet accumulateur pourra stocker suffisamment d'énergie pour délivrer une puissance de 100 mégawatts, de quoi approvisionner 30.000 logements. Cette annonce relance la question de la pertinence des batteries électrochimiques pour le stockage stationnaire ; nous évoquerons la question de la disponibilité des composants nécessaires à la fabrication des batteries, leur recyclage et la viabilité économique d’un stockage électrochimique à grande échelle. Nous évoquerons également la technologie de batterie flux vanadium, système concurrent du standard Lithium-Ion.

 

Stockage pile à combustible

Les excédents de production peuvent être stockés par la production d’hydrogène (hydrolyse de l’eau), sous la forme d’hydrogène liquéfié ou stocké sous forme d’hydrure métallique et éventuellement injecté dans une pile à combustible. Nous ferons le point sur la pertinence de la pile à combustible pour le stockage collectif.

 

Stockages alternatifs

Stockage par station de pompage et gravité, stockage par air comprimé, stockage inertiel…

 

Les grands projets d’infrastructure de stockage électrique dans le monde

Nous présenterons les principaux projets mondiaux de stockage stationnaires.

Si vous souhaitez en savoir plus sur cette conférence, merci d'envoyer un email à cristina.oltean@agrion.org