En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous identifier et vous connecter.     Fermer ce volet

Innovation frugale, comment faire mieux avec moins ?

Mercredi 28 septembre 2016, 9h30 à 12h00

Réunion à Paris

Le concept d’innovation frugale, ou « jugaad », développé par Navi Radjou (dans son ouvrage « Innovation Jugaad, redevenons ingénieux », paru en 2013), explique qu’il est possible d’innover en créant de la valeur sociale et commerciale tout en économisant des ressources naturelles. Ce concept regroupe plusieurs principes, comme l’économie collaborative, l’économie participative, circulaire, de fonctionnalité, le mouvement des makers, les « fab labs », l’open source, l’intelligence collective, etc. L’objectif est de transformer les contraintes en opportunités afin de se créer de nouveaux marchés. Certaines entreprises occidentales ont déjà franchi le pas, comme Renault par exemple avec Dacia et la série Logan vendue à bas prix et qui représente aujourd’hui 40% du chiffre d’affaires du Groupe. Ces innovations permettent de répondre aux besoins du consommateur, d’élaborer, de repenser les produits de façon plus durable, d’être créatif, de développer des partenariats innovants ainsi que de nouveaux modèles de management et de financement. Le moteur principal de l’innovation frugale est l’ingéniosité humaine et celle-ci suppose la coopération entre les entreprises, les ONG et les agences gouvernementales. Ces innovations nécessitent également d’importants changements en termes de business model, de culture d’entreprise et de management.


Peut-on réellement faire mieux avec moins ?

L’économie de la frugalité peut-elle être considérée comme un retour en arrière, vers plus d’austérité ?

Quel ROI pour les entreprises ?

L’innovation frugale peut-elle être appliquée à tous les secteurs d’activités ?

Comment l’intégrer dans sa stratégie d’entreprise ?

Les entreprises s’adaptent-elles suffisamment vite à ce « phénomène sociétal » ?

L’innovation frugale ne risque-t-elle pas de devenir un simple argument pour abaisser les coûts ?

Liste des inscrits
38 personnes sont présentes à cette réunion, parmi lesquelles :
REXEL
Manager Fondation Rexel
LGI Consulting
Consultant
Ingenico Group
CSR Officer
Orange
Assistante chef de produit
AXA France
Responsable Innovation et Marketing RH
Orange
Responsabilité Sociale d'Entreprise
Veolia
Research Team Leader
Total
Chef de projet innovation numérique
IGN
Chef du service des études et du marketing
but international
responsable RSE
Sephora
Chef de projets e-Supply Chain
ENGIE
Responsable Développement
ENGIE
Ingénieur Gestion d'Actifs (Gaz, Electricité)
GALEC
Responsable Développement et Qualité
UGGC Avocats
Avocat associée
Bouygues Telecom
Chargée de projets développement durable
WILLBE GROUP
Consultant senior
Groupe Clarins
Développement Responsable
ENGIE
Knowledge Manager - Industrial Projects
IBM
Cloud Ecosystem Development Leader
Veolia
communication RSE
SNCF
Conseille Achats RSE & territoires
BPCE
Directeur engagement coopératif
Consultant
Développement Durable
Veolia
Project Manager - Social Innovation Department
air liquide france industrie
Responsable communication
Galec
Responsable développement de produits
SCA Hygiene Products
Responsable Developpement Produits
EDF R&D
Ingénieur-chercheur
AFNOR CERTIFICATION
RESPONSABLE DE POLE
ENGIE
Responsable p√īle digital
EDF
Chargée de mission
Veolia R&I
Research engineer
Oracle
ventes Customer Experience Solutions
Orange
Chef de projet
Benevole Association Valenti
Directeur Fiscalité Immobilière
SNCF
Veille et tendances
CGI
Business Manager
Consulter le compte-rendu et les présentations
Liste des intervenants
Yves Eonnet
TagPay
CEO
Marielle Charpin
OrangeFabFrance
Chargée d'affaires
Roland Stasia
Renault SAS
Directeur, consultant senior monozukuri
Valérie Jadot
Veolia
Project Manager - Social Innovation Department
Animateur(s)
Dana Huranova
Consultant
Développement Durable