En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous identifier et vous connecter.     Fermer ce volet

Géopolitique des énergies nouvelles (schiste et renouvelables)

Jeudi, 18 décembre, de 9h30 à 11h00

Réunion en ligne

Le secteur de l’énergie est marqué par des évolutions importantes et plusieurs tendances s’opposent au niveau mondial pour gérer la transition énergétique : énergies renouvelables, nucléaire et gaz de schiste. La réflexion est mondiale, mais les réponses apportées diffèrent sensiblement d’un État à l’autre. 

 

Alors que l'Observatoire européen des marchés de l'énergie met en garde contre l'instabilité des marchés de l'électricité en Europe, que les Etats Unis devraient devenir auto-suffisants dans les 15 prochaines années grâce à l’exploitation du gaz de schiste et que la Chine est désormais le premier consommateur mondial en énergie et doit trouver des ressources énergétiques en quantité suffisante pour alimenter sa croissance économique et répondre aux défis environnementaux, la transition énergétique demeure un enjeu global.
 
Avec l’augmentation prévue de la demande énergétique mondiale, l’objectif est de savoir quelle est la part des énergies nouvelles dans le futur mix énergétique. Les énergies renouvelables se développent progressivement mais la question du stockage et du transport de cette énergie en grandes quantités se pose. Les ressources récupérables en pétrole et gaz de schiste pourraient basculer la hiérarchie des producteurs mondiaux d’hydrocarbures mais leur développement demeure incertain. La France a fait le choix en 2011 d’une loi interdisant la fracturation hydraulique pour la recherche et l’exploitation des hydrocarbures alors que les positions au niveau européen sur le sujet restent très variées.
 
Cette réunion en ligne sera l’occasion de faire un état des lieux du développement des énergies nouvelles en France et au niveau global et de comprendre quels sont les enjeux à venir en termes de ressources énergétiques et de développement économique.
 
  • Quel potentiel des énergies nouvelles ? Quel rôle dans le mix énergétique ? Quels risques ?
  • Quelles conséquences pour le marché français, européen et mondial ?
  • Quelle stratégie pour la France et l’Europe ?
  • Quel impact économique ?

 

Liste des inscrits
18 personnes sont présentes à cette réunion, parmi lesquelles :
La Poste
Developpement Durable
AREVA
Business Development Manager
Léon Grosse
Responsible for the Research and Development division
REXEL
CHARGEE DE PROJET DEVELOPPEMENT DURABLE
CGI BUSINESS CONSULTING
Senior Consultant
GDF Suez
Cadre
CGI Business Consulting
Consultant
Orange
Chef de projet environnement
Société Générale
Analyste Risque Environnemental et Social
Markener
President
none
IFP Energies nouvelles
Directeur des Technologies de Développement Durable
Alstom
Sustainable sourcing director
SCA Hygiene Products
Responsable Developpement Produits
Agrion
Responsable Pôle energie et smart cities
Cofely Ineo
Chargé de mission
Veolia R&I
Chercheur
Indépendante
Consultante
Consulter le compte-rendu et les présentations
Liste des intervenants
Jean-Pierre Favennec
IFP School
Professeur
Thierry Bros
Sciences Po
Professeur Oil & Gas expert