En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous identifier et vous connecter.     Fermer ce volet

Comment impulser une démarche sur les certificats d'économie d'énergie (CEE) ?

Mercredi 28 mars 2012, de 9h30 à 11H30

Réunion en ligne

Les certificats d’économie d’énergie (CEE), instaurés en 2005 sont désormais une réalité pour les acteurs du marché de l’énergie en France. Les fournisseurs d’énergie doivent réduire leur consommation mais conservent une liberté de moyens. De plus, ils peuvent alterner entre trois leviers : réaliser des économies d’énergies et obtenir des CEE, acheter des certificats à des acteurs non-obligés, ou payer une surtaxe en cas de non respect des obligations.

 

Les objectifs en volume de la deuxième phase, qui a débuté en janvier 2011 et doit s’achever en 2013, sont ambitieux : il s’agit d’économiser près de 345 TWhc. Une phase de réflexion s’engage dès à présent pour la troisième période, censée intervenir entre 2014 et 2016.

 

Les CEE sont-ils une solution adaptée pour réduire la consommation énergétique ?

  • Le marché des CEE participe-t-il de façon adéquate à l’incitation?
  • Les particuliers sont-ils correctement sensibilisés aux réductions de consommation ?

Etat des lieux des différentes initiatives entreprises par les "obligés" 

  • Quels plans d’action pour organiser la réduction de la consommation ?
  • Le dispositif peut-il constituer une opportunité pour la création et le succès d’entreprises dédiées à la gestion des CEE ?
  • Les CEE apportent-t-ils une réponse aux exigences du Grenelle ? Quid de la question de la précarité énergétique ?

Comment relancer la démarche et l’instaurer sur le long terme ?

  • Faut-il encore élargir le cercle d’entreprises concernées par les obligations d’économies d’énergie ?
  • Faut-il élargir le champ des "opérations standardisées d’économie d’énergie" ?
  • Italie, Royaume-Uni… le dispositif doit-il encore s’étendre ? A-t-il vocation à s’installer à l’échelle européenne ?
Animateur :
  • Emmanuel AUTIER, Associé Utilities, BearingPoint.
Intervenants :
  • Conseil Régional de Bourgogne: Marie Pierre SIGURGUE, chef du service énergie
  • Université Paris-Ouest Nanterre: Anna CRETI, professeur des universités, spécialiste de l'économie de l'Energie
  • COPEO: Olivier GENE, Directeur général délégué
  • DGEC (Direction Générale de l'Energie et du Climat) : Thibaut LEINEKUGEL LE COCQ, Adjoint au Chef du bureau Economies d'énergie et chaleur renouvelables.
Liste des inscrits
31 personnes sont présentes à cette réunion, parmi lesquelles :
PRIMAGAZ
RESPONSABLE MARKETING
EDF
Reporting extra-financier
ALMA CG
Directrice Aides & Subventions
Wannath
CEO
MEDDTL
Adjointe chef de bureau achats durabless
ADP
Responsable optimisation énergétique
ENGIE
Project Manager
EDF
MARCHE CEE
DNV
Business Development Manager Climate Change Services
Conseil Génréal de la Seine-
Chargée d'études
NOVA GREEN
Chargé de mission
RTE
Analyste
LA POSTE
Chef de projet ENERGIES-FLUIDES
Bouygues Telecom
Chargé de projets développement durable
GDF Suez
Ingénieur de recherche
COPEO
Responsable Communication
GDF SUEZ
Expert Metier
SNCF
Chargé de mission
Toshiba Systèmes France
Directeur
PRIMAGAZ
Relations Partenariats & Efficaité Energétique
Axione
Responsable Marketing
Société Générale
Project Manager
IAU île-de-France
Economiste
GDF SUEZ
Ingénieur de Recherche
Areva
Innovation Manager - Engineering & Projects
EDF
Relations Investisseurs
Lyonnaise des Eaux
Responsable marketing stratégique
GDF SUEZ
Chargée de projets
Cabinet GS Associés
avocat associée
Enel France
Responsable Developpement Commercial Services
Schneider Electric
Business Developer
Consulter le compte-rendu et les présentations