En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous identifier et vous connecter.     Fermer ce volet

Certifications et labels développement durable, comment y voir plus clair ?

Mercredi 16 novembre 2016, 9h30 à 11h00

Réunion en ligne

Les entreprises sont de plus en plus nombreuses à encadrer, valider et approfondir leurs démarches de développement durable par des normes, labels ou certifications. Ces derniers permettent de se différencier sur un marché concurrentiel, mais aussi de remotiver les salariés, de redonner du sens au travail et de rassurer ses parties prenantes. Les labels et certifications ont également un impact grandissant auprès des consommateurs. Selon une enquête sur l’opinion et les pratiques environnementales des Français réalisée par l’Insee en 2015, un enquêté sur deux déclare avoir acheté un ou plusieurs produits portant un label écologique au cours du mois écoulé. C’est pourquoi depuis plusieurs années, le nombre de ces labels et certifications ne cessent d’augmenter, ISO 26 000, ISO 14 001, Label Diversité, SMEA, Lucie, FCS, EnVol, B-Corp, etc. Certaines entreprises vont même jusqu’à se créer leur propre label, comme Renault par exemple et son label Eco2. Devenus très nombreux, les labels sont parfois considérés comme peu lisibles et peu identifiés par les parties prenantes. De plus, les démarches d’audit et d’évaluation peuvent aussi s’avérer lourdes et onéreuses. Ce webinar a pour but de dresser un état des lieux des certifications, normes et labels, d’en analyser les enjeux et de partager des retours d’expérience d’entreprises engagées dans ces démarches.

 

Quand s’investir dans une démarche de labellisation/certification? Laquelle choisir?

Cette prolifération de certifications et labels sur le marché peut-elle nuire à leur crédibilité et légitimité ?

Les labels et certifications sont-ils utilisés comme de simples stratégies de communication et de marketing ?
Est-il plus avantageux de créer son propre label ?

Quel ROI pour les entreprises ?

Quelles sont les tendances à venir ?
Ces labels, certifications, peuvent-ils s’internationaliser ?

Liste des inscrits
38 personnes sont présentes à cette réunion, parmi lesquelles :
La Poste
Developpement Durable
Bureau Veritas
Project Manager / Chef de Projets
EDF R&D
ingenieur
Crédit Agricole
Chargée développement durable achat
Orange
Responsabilité Sociale d'Entreprise
SG Weber
Raw Material Sourcing Manager
but international
responsable RSE
LA POSTE
Responsable Achats Responsables et Engagement Solidaire
ELIEZ
Directrice Développement Durable
UGGC Avocats
Avocat associée
AFNOR
Responsable du pôle Numérique & RSE
EcoVadis
Sales Manager
Cdiscount
Chef d'activité RSE
SCHNEIDER ELECTRIC
MANAGER
Saint-Gobain
R&D manager
EDF
resp. Services à l'Habitat
VEOLIA
chargée de mission
Bureau Veritas
Resp Communication Corporate
Orange
Stagiaire
Korian
Responsable RSE
ITG
Consultante
Ingerop
HEINEKEN
Responsable Marketing
Eco-Emballages
Directeur Prévention
ENGIE INEO
Chargée de missions Développement Durable
Engie
New business
VERI
chercheur
ECOVADIS
Analyste RSE
ENGIE
IS consultant
RTE
chargée de mission
Orange Labs International Ce
Africa-Middle East-Asia program manager
France Télécom Orange
Directeur de projet
credit agricole SA
Responsable RSE achats
BNP Paribas Leasing Solution
Resp RSE et Veille
Société Générale
Chargé d'affaires travaux
GROUPE POMONA
CHEF DE PROJET RSE
La Poste
Responsable Transport
ECOVADIS SAS
Analyste RSE
Consulter le compte-rendu et les présentations
Liste des intervenants
Deborah Dorosz
ANTALIS
Développement Durable
Sandra Di Giovanni
AFNOR
Responsable du pôle Numérique & RSE
Pierre-André Poirier
Pierre Fabre
Directeur de l'Ethique et du Développement Durable